lundi 5 octobre 2015

Moshi Moshi Nippon Paris - Bienvenue dans un rollercoaster émotionnel

Le week-end dernier se tenait le festival Moshi Moshi Nippon à Paris.
Cet événement a été annoncé il y a pas mal de temps mais très peu de com a été faite autour. Pendant très longtemps le line-up est resté un mystère, et en ce qui me concerne c'est lorsque Charisma.com a été annoncé que je me suis décidée à prendre une place. Vu que les billets journée n'étaient pas beaucoup plus chers et que l'événement annonçait des stands mode et street food je me suis payée le luxe de prendre un billet pour toute la journée du dimanche, en attendant impatiemment de voir des stands annoncés.
Et puis rien, pas d'annonces. 
Alors que le line-up semblait changer tous les mois avec l'annulation de m-flo, l'ajout de Charisma.com, de WORLD ORDER puis de Cheeky Parade, avec dans la dernière ligne droite la triste annulation pour soucis de santé de Boom Boom Satellites, on n'avait pas la moindre information sur le contenu du festival. Que va-t-on faire pendant la journée? un mystère. 
On a finalement su quelques semaines avant l'événement que les ticket journée achetés en billeterie étaient des tickets VIP donnant accès à des meet&greet avec les artistes, et que par contre les gens ayant gagné des places grâce aux partenaires de l'event avaient des invitation bâtardes permettant seulement d'accéder aux concerts et aux stands, désolés les gars, c'est l'organisation à la japonaise, tu veux serrer la papatte faut payer.
Les stands? les quoi? J'ai su par les visiteurs du samedi qu'il n'y avait rien à faire en dehors des meet&greet et en effet, c'était le vide intersidéral.

Il y avait dans une salle un stand de merch, un stand de déguisements et une loterie (où j'ai gagné le gros lot, des merveilleuses lunettes Harajuku qui me donnent l'air super con et avec lesquelles je vois rien) et dans l'autre salle un stand vendant des onigiri et des cup ramen et un stand de dégustation de soupe miso qui vendait des bouteilles de concentré pour faire la sienne. Le tout sur un CD de Kyary qui tournait EN BOUCLE. Un grand bravo aux gens qui ont passé la journée entière sur l'événement en gardant leur santé mentale. 

om nom nom miso

le miso c'est kawaii.

Meilleur stand. sur 5 okay la concurrence était pas dure mais FREE FOOD.

des goods Gudetama bien trop chers pour ma bourse (ne me regarde pas comme ça tote bag à 30€)

le stand de merch, avec beaucoup de choses de Tempura Kidz

 En gros une fois avoir récupéré ses tickets pour les meet&greet à 11h, dit bonjour, fait le tour des stands, acheté un truc de son groupe préféré et bu une soupe on se retrouvait désœuvré vers 11h30. Heureusement que Rehem était prête à me recevoir avec un kinder surprise, du thé et de quoi recharger mon téléphone et mon bloc batterie que j'avais intelligemment oublié de recharger avant une journée que je prévoyais de passer seule dans un lieu avec rien à faire.

Mon premier meet&greet était à 15h30 et c'était avec le groupe pour lequel j'avais payé ma place, les géniales Charisma.com. Pour ceux qui ne connaissent pas ce groupe il s'agit d'un duo de filles qui font du rap/electro qui ont commencé à se faire connaitre il y a deux ans avec la chanson HATE, issue de leur premier mini-album Ai ai syndrome, que je recommande chaudement à écouter pour vous sentir badass en marchant dans la rue: 

(mais franchement regardez tous leurs clips sur Youtube)


Itsuka et Gonchi sont arrivées sous des applaudissements mêlés de rires en mode Paris/Baguette pour une séance photos avec chacun des chanceux ayant eu leur ticket avant de répondre à une interview pour Nolife où on a appris des choses fabuleuses comme le fait que leurs influences vont de Southern all stars à Arashi. 

J'ai oublié de désactiver le flash avant de donner mon APN au type qui prenait les photos c'est super flatteur :| 

Elle est pas trop chou avec sa baguette? <3 
Bon voilà après avoir posé, bégayé en japonais cassé et écouté l'interview qui était super fun et qui sera sans doute bientôt diffusée sur Nolife (avant, vous savez, la fin) il était temps de sortir de la zone VIP pour laisser le staff préparer le meet&greet de Tempura Kidz.
La rencontre avec les Tempura Kidz s'est passée tout pareil , photo-serrage de main-trois mots-next-interview au détail près que les photos étaient interdites pendant l'interview.

j'aime bien faire des poses avec les doigts

Les Tempura Kidz étant les derniers à rencontrer le public et c'est donc à la sortie de leur meet&greet à 17h que nous avons été gentiment poussés à aller attendre dehors les concerts qui commençaient à 19h30. Le Costa Café voisin a du faire un très bon chiffre ce week-end. 

Le concert a commencé avec le set de Cheeky Parade, un groupe d'idols pleines d'énergies qui étaient attendues de pied ferme par leur fanclub français qui a fait pratiquement autant d'animation dans la fosse qu'il y en avait sur scène. Très fair play ils ont laissé la place juste devant la scène aux fans des autres groupes pour le reste du concert, merci les gars! Ça m'a permis de faire le reste de la soirée au troisième/quatrième rang, pas un luxe pour mon mètre soixante trois. 
Charisma.com étaient les deuxièmes à passer et c'est probablement un des meilleurs concerts que j'ai fait de ma vie tellement elles ont mis l'ambiance. Itsuka avait promis pendant l'interview de l'après midi qu'elle essaierait un peu de se contenir pour cette deuxième soirée mais je crois pas qu'elle ait réussi ou alors ça devait être encore plus énorme la veille. J'ai fini leur set complètement vidée et je suis officiellement amoureuse d'Itsuka. 

Ma seule et unique photo nette merci mon téléphone
Charisma.com a laissé le public en sueur et au bout du rouleau aux mains des Tempura Kidz, qui ont essayé d'achever tout le monde avec leur énergie complètement incontrôlable. Je vais mettre ça sur le dos de leur jeunesse. Leur set était vraiment super intense, ça bougeait dans tous les sens, beaucoup de grimaces, les membres s'approchaient beaucoup du public, bref c'était un très chouette spectacle extrêmement coloré et vivant. Je suis pas fan de leur musique mais je pense que ça vaut le coup de les voir sur scène. 

much color, very blurry wow
Pour finir la foule liquidée fut livrée à WORLD ORDER, le groupe star de la soirée. Admirant leurs chorégraphies ultra précises j'étais ravie quand j'ai vu qu'ils s'ajoutaient au lineup de la soirée pour laquelle j'avais pris mon billet, et ils ne m'ont pas déçue. Superbe spectacle, avec un côté relaxant après l'overdose de couleurs et la musique survitaminée des Tempura Kidz. 

La Classe. 
Malgré la déception côté stands et animations, j'ai quitté le Moshi Moshi Nippon ravie grâce à des invités vraiment au top. Si l'électro n'est pas mon genre de prédilection j'ai finalement apprécié chaque concert. J'espère juste que si ce genre d'événement revient chez nous ça sera mieux organisé.

Et je me réjouis à l'idée de revoir Charisma.com et WORLD ORDER le mois prochain lors du Moshi Moshi Nippon à Tokyo!

Pour des photos des concerts du samedi allez voir le blog de Marie elle a fait un chouette article !

3 commentaires:

  1. Hahaha le graphique <3 Profite bien de les revoir à Tokyo — j'espère que tu te feras remarquer, si ça se trouve ils te prendront pour la fan qui les suit dans tout le monde entier. C'est classe. (Comment ça, c'est un peu le cas...?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai leur stalker française, je réfléchis à aller au concert avec une baguette 8D

      Supprimer
  2. Ta courbe d’excitation me vend du rêve. Bon sang, j’aurais adoré voir charisma.com, tu m’avais fait découvrir HATE l’an passé et j’avais bien accroché, mais alors avec le hon hon baguette ça aurait été magique, je crois. Et puis Itsuka est si charismatique (sans mauvais jeu de mots, promis).

    RépondreSupprimer